Visuel institutionnel – Communication sportive globale

Une unité graphique dans la durée !

La ligue de triathlon des Hauts de France a une nouvelle fois fait appel à Cream Communication pour l’élaboration du visuel institutionnel de son épreuve de triathlon. L’image créée au départ lorsque l’épreuve est née jouait sur l’origine géographique, mettant en valeur le Nord et plus précisément la ville de Gravelines sur la Côte d’Opale. Pour cela, Cream Communication s’est appuyé sur un élément typique dans l’imagination commune, une particularité architecturale que l’on peut identifier avec le nord de la France. C’est ainsi que le mur de briques a été unanimement choisi pour cette épreuve 100% Ch’ti en 2009, et qu’il a été plébiscité par les organisateurs pour une nouvelle fois apparaître sur le visuel 2018 !

Communiquer et créer l’envie

En utilisant les briques, il fallait éviter 2 écueils :
• valoriser la course avec une image positive malgré ce que peuvent suggérer des briques de construction, car certains peuvent y voir des thématiques moins glamour comme l’urbanisation, la vie ouvrière et le travail aux mines, le temps maussade peu propice aux épreuves extérieures, etc.
• valoriser la localisation en évitant les poncifs quelquefois attachés au Nord. En effet, Gravelines a de nombreux atouts et a su dès le début attirer de nombreux triathlètes, un nombre qui grossit tous les ans par l’afflux de sportifs français, belges, néerlandais et anglais ! Tous se délectent dans le grand bassin olympique pour la partie natation et sur les rives duquel se déroule la course à pied finale, ainsi que la campagne vallonnée qui permet à tous les cyclistes de s’exprimer pleinement dans un cadre enchanteur. Même le temps est souvent au beau fixe grâce à la mer toute proche et ses embruns qui chassent les nuages.

Afficher ses valeurs et ses atouts

La mission de Cream Communication était donc non pas de proposer une réalité virtuelle vendeuse mais simplement de souligner les attraits de cette épreuve organisée par des passionnés qui ne ménagent pas leurs efforts pour que chaque année soit une réussite. Les hommes comme les femmes, des enfants aux sportifs mûrs, des amateurs de très courtes distances aux fous d’Ironman, il y en a pour tous durant ce week-end qui multiplient les courses tant en triathlon que duathlon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *